21 avril 2024

Qu’est-ce que “le mal” ?

0


Qu’est-ce que le mal et son origine ? Selon Cobra

Pour comprendre ce qu’est le mal, il faut faire le lien entre la Source, l’anomalie quantique et subquantique, l’Univers, le Rôdeur, les “anges” déchus.

Origine du Mal :

Le contraste entre la lumière et l’obscurité n’a jamais été destiné à exister, l’obscurité n’a pas été créée intentionnellement. Elle a été le résultat de la fonction aléatoire de contingence qui a été créée à partir du vide. Lorsque les forces obscures seront supprimées, il n’y aura plus besoin de l’obscurité pour exister, le contraste qui subsistera ne sera pas un contraste de polarité entre la lumière et l’obscurité, il s’agira d’un contraste naturel entre différentes expériences de vie qui seront plus ou moins de nature positive.

L’obscurité n’a pas été créée, elle est juste apparue d’elle-même, c’est la raison pour laquelle il est si difficile de comprendre l’obscurité car elle n’a pas de sens.

La souffrance n’a pas de sens, elle n’a pas de but supérieur, elle ne nous éduque pas, elle ne nous rend pas plus fort, elle ne nous rend pas plus sage. Elle est là pour autre chose qu’une faction aberrante qui n’a jamais été destinée à exister. Les actions de la cabale n’ont pas de sens car elles ne proviennent pas d’une perspective supérieure. Il s’agit simplement d’une réaction à la réalité quantique sous-jacente qui n’a pas été intégrée ou absorbée dans l’unité.

L’anomalie primaire est devenue dangereuse lorsque certains êtres ont fait le choix de l’expérimenter directement, ils ont développé des technologies pour le faire, ce sont les premiers anges qui ont décidé de plonger dans cette anomalie primaire et ce fut le début des forces obscures. Cette expérience a été extrêmement désagréable au point que leur conscience a été mutée au-delà de la réparation. Ce qui est vraiment dangereux c’est la combinaison du libre arbitre et de l’anomalie primaire et c’est ce qu’on appelle le Mal.

La Source :

La Source (l’absolu) est le champ universel de conscience, c’est l’Unique.

La Source / l’Unique de cet Univers est présente dans toute la création, elle est l’aspect fondamental de chacun d’entre nous, nous le sommes, en même temps elle est au-delà, on peut la trouver partout, en tout temps ou espace dans toutes les dimensions. Le continuum espace-temps est une création de la Source afin de s’explorer et de se refléter, la Source travaille constamment en improvisant, pour explorer la création.

La Source est l’être qui a toujours existé et qui existera toujours, elle n’est pas localisée. L’Unique est partout et nul part, immanent (Présence de la Source dans l’intériorité de la conscience humaine) transcendant (Hors de portée de l’expérience ou de la pensée humaine), omniscient (Qui sait tout) mais pas omnipotent (Tout puissant).

Avec l’achèvement du grand cycle cosmique qui a duré plus de 13 milliards d’années. L’univers se trouve actuellement à la charnière entre l’expansion et la contraction, il s’agit d’un moment unique où la Source (l’Absolu) peut intervenir directement dans la Création et dissoudre l’anomalie primaire et tout le mal qui y est lié, le moment le plus puissant de l’univers. et c’est la véritable raison pour laquelle toutes les ténèbres disparaîtront bientôt. Ce moment d’intervention directe est appelé l’Apocalypse (Révélation) et est décrit assez précisément dans une vision célèbre, vieille de presque 2000 ans.

L’univers :

L’univers physique est une co-création de la Source et de l’anomalie primaire. Cet univers n’a pas été créé par une certaine source, il a été créé comme une interaction de deux forces que sont la Source et l’anomalie primaire. Le big bang était le début de ce cycle cosmique lorsque l’univers a émergé de la singularité comme une partie de l’expiration, un résultat de l’interaction dynamique entre la Source et la contingence (Signifie aléatoire).

L’anomalie primaire :

L’anomalie primaire a toujours été présente et existait aussi dans les univers passés, dans les cycles cosmiques passés mais le libre arbitre qui interagit directement avec l’anomalie primaire a une forte tendance au mal et à la négativité parce que l’anomalie primaire n’a jamais été en contact avec la Source. Elle a toujours existé en tant que potentiel et ce potentiel s’est manifesté lors de l’interaction entre la Source et le potentiel de l’anomalie primaire, donc lorsque l’univers est né dans le continuum espace-temps c’est avec cette interaction qu’il est passé du potentiel à la réalité.

Ce n’est pas un être sensible à proprement dit, ce n’est pas juste une énergie, c’est un principe, c’est un champ de force qui n’a pas de but supérieur et qui existe simplement sans aucun but. C’est la polarité opposée du but.

Il y a eu plusieurs versions de cette anomalie mais elle ne s’est pas manifestée complètement avant ce cycle cosmique, maintenant qu’elle s’est pleinement manifestée elle va être complètement résolue.

L’espace-temps effondré a été créé avec les trous noirs primordiaux dans la phase inflationniste peu après la création de l’univers au début de ce cycle cosmique.

La première mutation de l’anomalie primaire s’est produite une fraction de seconde après ce que les physiciens appellent le Big-Bang, il y a environ 13,7 milliards d’années.

La deuxième mutation de l’anomalie primaire s’est produite lorsque des êtres sensibles ont commencé à interagir avec l’anomalie primaire il y a environ 8 millions d’années, en s’y implantant. L’interaction entre la conscience et l’espace-temps effondré au sein des implants a créé le mal.

La troisième mutation de l’anomalie primaire s’est produite en 1996 lorsqu’une grande partie de l’anomalie quantique supprimée a explosé des trous noirs, déclenchée par les armes exotiques de Chimera et qu’une grande partie de l’anomalie subquantique jusqu’alors non manifestée a commencé à se manifester dans l’écume quantique.

L’anomalie subquantique :

La principale chose qui ralentit la progression de la flotte de la Confédération est ce qu’on appelle l’anomalie subquantique. L’anomalie subquantique est la partie de l’anomalie quantique qui s’étend dans tout l’univers à des échelles inférieures à la longueur de Planck. L’anomalie subquantique est en cours de nettoyage mais elle s’est avérée plus dense et plus difficile que prévu.

Cette anomalie est la principale source d’expériences et de sentiments négatifs et le principal facteur de blocage de l’Événement car elle bloque encore dans une large mesure le flux de Lumière du plan bouddhique vers la surface de la planète. Le plan des forces de la Lumière est d’éliminer cette anomalie au point que l’obscurité ne puisse plus jamais se manifester nulle part dans l’univers à l’avenir quelles que soient les circonstances et de résoudre ce problème une fois pour toutes.

L’anomalie subquantique est virtuellement omniprésente en dehors de l’espace-temps régulier et qu’elle a un impact local sur les fluctuations quantiques au point que la conscience obscure crée un champ tensoriel entre le plan bouddhique et le plan physique.

En termes simples, l’anomalie subquantique a un impact très faible dans l’ensemble de l’univers, un impact faible à moyen dans notre système solaire et un impact énorme à la surface de cette planète, où de nombreuses entités obscures sont encore présentes.

À la surface de la planète, le champ tensoriel subquantique est si fort que depuis la création de la quarantaine il y a 26 000 ans, il déforme presque complètement voire empêche tout voyage dans l’hyperespace à la surface et à proximité de celle-ci. La force de ce champ tensoriel a augmenté plusieurs fois en 1996 et dans les années qui ont suivi, parce que de nombreuses entités sombres sont arrivées sur la planète. Il est devenu si fort qu’il s’est replié sur lui-même et a formé un collecteur en boucle fermée renforçant considérablement la quarantaine.

Ce champ tensoriel pose de sérieux problèmes de navigation aux vaisseaux interstellaires car ils ne peuvent pas opérer en toute sécurité dans l’hyperespace près de la surface de la planète à cause de l’anomalie et s’ils volent dans l’espace-temps normal, ils sont souvent abattus.

L’anomalie subquantique autour de la surface de la planète cache une entité sombre (Le Rôdeur) qui est le dernier vestige de l’obscurité du cycle cosmique précédent et qui a survécu au Big Bang dans l’état (sub)quantique. Les forces de la lumière ont déclaré que la technologie du canon quantique Mjölnir élimine l’anomalie autour de la surface de la planète de plus en plus rapidement, selon une courbe à peu près exponentielle.

L’anomalie subquantique n’est pas une simple anomalie vide. En fait, il s’agit d’êtres issus du cycle cosmique précédent. Lorsque le cycle cosmique précédent s’est achevé l’univers s’est contracté, ce qui a conduit au Big Bang. Des entités ont essayé de survivre dans la singularité et le seul moyen de survivre dans la singularité était d’aller dans l’anomalie subquantique.

Ils ont développé cette technologie avancée dans le cycle cosmique précédent et ont plongé leur conscience dans l’anomalie subquantique, ils ont réussi à survivre à la singularité du big-bang mais quelque chose s’est produit au cours de ce processus. Parce qu’une énergie extrêmement énorme a été condensée dans une petite matière, ces êtres ont été extrêmement traumatisés. Ils ont également perdu leur individualité, ils ont fusionné en un être sans morphologie, le “Rôdeur” existe toujours dans l’espace subquantique.

Le Rôdeur :

Dans le cycle cosmique précédent, certaines entités voulaient survivre au Big Crunch alors que l’univers s’effondrait en une singularité et le seul moyen possible de survivre (à l’exception de l’Ascension) était de projeter de force la conscience dans l’anomalie subquantique. Au cours de ce processus, elles ont été extrêmement traumatisées, ont perdu leur individualité et ont fusionné en un blob subquantique enragé, amorphe et vengeur.

Le « Rôdeur » a été caché pendant la majeure partie de ce cycle cosmique dans le non-espace subquantique et ce n’est que récemment, au cours des derniers millions d’années qu’il a poussé les forces obscures vers des anomalies et des distorsions de plus en plus importantes. « Le Rôdeur » a été téléporté sur Terre en 1996 lors de l’invasion des Archontes en 1996 pour tenter d’empêcher le processus d’Ascension cosmique et l’élimination finale du mal.

Le Rôdeur est un conglomérat de tous les êtres qui ont été projetés dans l’espace subquantique avec des technologies extrêmement puissantes dans tous les cycles cosmiques précédents. La première projection de ce type a eu lieu au début des temps, dans le premier cycle cosmique. Lorsque la Source a pris conscience de l’existence de quelque chose d’aussi étrange que l’anomalie primaire, elle a alors décidé de projeter une partie d’elle-même dans cette anomalie afin de la comprendre et de la résoudre et cette partie projetée s’est retrouvée piégée dans l’anomalie subquantique et est devenue le premier Rôdeur primordial, d’autres Rôdeur devant suivre dans les cycles cosmiques ultérieurs.

En fait, une partie de la Source s’est retournée contre elle-même et c’est ainsi que la dualité est née. L’anomalie primaire avec le Rôdeur était si forte qu’elle a détourné l’antahkarana (mot sanscrit qui signifie « pont ». Un pont entre le Moi conscient et le Moi supérieur qui aide à se reconnecter à soi-même) tout le long du plan physique jusqu’à la plus haute dimension dans une certaine mesure, et même les êtres Ascensionnés manquaient de perspicacité dans ce qui se passe réellement dans l’univers anormal. A travers les cycles cosmiques, la Source a appris à connaître l’anomalie et à en résoudre certaines parties jusqu’à ce que, très récemment, le temps soit arrivé pour l’achèvement de la dualité.

Le Rôdeur émet également des anomalies à partir de l’espace subquantique par le biais de fluctuations quantiques et elles déforment l’essence élémentaire autour de la surface de la planète sur les plans plasmatique, éthérique, astral et mental. Le Rôdeur peut alors diriger et manipuler cette essence élémentaire pour influencer l’humanité de surface en augmentant ou en diminuant la quantité de fluctuations quantiques à divers endroits de cette essence élémentaire.

Depuis 1996, il sévit dans les fluctuations quantiques de l’espace-temps indirectement à partir du non-espace subquantique, que les Forces de la Lumière nettoient continuellement avec la technologie Mjölnir. Le « Rôdeur » est le ventre de l’Univers qui draine à travers la quarantaine la tumeur/kyste de la Terre. Les biopuces physiques de la population de surface sont des portails subquantiques/quantiques par lesquels le « Rôdeur » émerge dans les fluctuations quantiques.

Cette entité sera complètement et entièrement éliminée en même temps que l’anomalie subquantique. L’anomalie subquantique n’est pas aussi innocente qu’on le croyait et l’entité “Rôdeur” représente un véritable défi. Pour ces raisons, les Forces de la Lumière ont beaucoup de mal à intervenir directement à la surface de la planète tant que l’anomalie subquantique n’est pas suffisamment éliminée. L’incapacité d’intervenir physiquement maintient le « Rôdeur », ce qui crée une boucle de rétroaction négative qui maintient la quarantaine. Cette boucle de rétroaction négative est en train d’être dissoute grâce à la technologie Mjölnir.

1) Cette entité est le noyau même, l’essence même des fluctuations aléatoires que nous appelons l’anomalie (la dualité), elle existe depuis que l’anomalie existe.

2) Elle est la véritable source de pouvoir des forces obscures. Lorsque celles-ci combinent les énergies de conscience de la vie (Source) récoltées dans leurs batteries et les combinent avec les fluctuations aléatoires de cette entité, l’anomalie se manifeste dans notre réalité.

Cette entité subquantique est souvent un modèle pour la désintégration du mal absolu dans diverses fictions mais l’appeler le Premier Mal n’est pas tout à fait exact. C’est la potentialité qui a manifesté le mal primaire dans ce cycle cosmique.

Les Archanges déchus :

Il y a environ 8 millions d’années certains êtres puissants ont décidé, poussé par le Rôdeur, d’absorber la contingence dans leur être, de l’incarner, d’en prendre la responsabilité afin de l’harmoniser avec leur conscience et d’en supprimer les aspects désagréables.

Ce fut trop pour eux et ils ne purent pas la manipuler, ils furent submergés par la contingence, par ce potentiel de choses qui ne procèdent pas de la conception, ils sont devenus déconnectés de la Source, ils ne pouvaient plus retrouver leur chemin de retour et ils ont énormément souffert.

Les ténèbres n’existaient pas avant 8 millions d’années. Le Rôdeur existait en tant que pure potentialité, ce n’était pas une conscience manifestée de l’obscurité. Cela n’a commencé qu’il y a 8 millions d’années.

Depuis, il y a eu de nombreuses guerres galactiques, les forces obscures envahissant et même détruisant des mondes et des civilisations. La première invasion sur terre remonte à environ 900 000 ans à l’époque Atlante, et il y a environ 26 000 ans les forces obscures sont parvenues à mettre la Terre en quarantaine et prendre l’humanité en otage. Ils ont créé un système de contrôle de réalité virtuelle pour que personne ne puisse s’échapper, ils ont piégé les êtres de Lumière qui ont un lien avec la Source pour alimenter cette création virtuelle.

Ce système de contrôle de réalité virtuelle est toujours en place et est généralement appelé la Matrice. Sur le plan physique, le contrôle est maintenu grâce à l’esclavage du système financier basé sur l’endettement de type Orion Babylonien et par la programmation mentale des médias de masse. Sur les plans éthérique, astral et mental, le contrôle est maintenu avec des chambres de distorsion électromagnétique de l’espace-temps. Ces chambres créent l’illusion d’un système en boucle fermée qui semble être éternel et c’est la raison pour laquelle si peu d’êtres ont pu être mis en liberté / être éclairés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *